Unbreakable Kimmy Schmidt (2015)

Unbreakable Kimmy Schmidt.jpg

Résumé :

« Kidnappée lorsqu’elle était adolescente, Kimmy a passé 15 ans au sein d’une secte, entourée de quatre autres filles de son âge, en pensant qu’elle était l’une des seules survivantes de l’Apocalypse. Le jour où elle est enfin libérée, c’est un tout nouveau monde qui s’ouvre à elle, rempli d’infinis possibilités. Devant ses yeux innocents et éblouis, New York lui semble gigantesque et c’est là qu’elle est bien décidée à refaire sa vie, même si elle n’a aucune idée de ce qu’elle veut en faire… »

Genre : Comédie

Chaîne : Netflix

Durée : 39 épisodes, 3 saisons (série en cours)

Avis :

Dans un premier temps, il faut se dire une chose : Unbreakable Kimmy Schmidt est une série feelgood et sans prise de tête.

Nous suivons Kimmy, une enfant dans un corps d’adulte, qui redécouvre le monde et la liberté. C’est donc une jeune femme rayonnante, d’une naïveté enfantine et d’une énergie incroyable dont nous allons suivre les aventures dans un New York des plus grands.

Rapidement, d’autres personnes, tous aussi originaux les uns que les autres, vont se greffer à elle.

Tout d’abord Titus, un gay excentrique, toujours fauché, qui rêve de faire carrière dans les comédies musicales de Broadway et qui devient son colocataire.

Avec lui, vient Lillian, une vieille new yorkaise des bas quartiers qui est farouchement opposé à toute modernisation de la ville et à toute technologie.

Et enfin, Jacqueline, une ancienne hôtesse de l’air, qui a épousé un homme riche dans le but de se faire entretenir.

Ils n’ont rien en commun, et pourtant, au contact de Kimmy, ils vont tous faire de leur mieux pour s’améliorer.

Les personnages sont très attachants, au fil des saisons, Titus, Lillian et Jacqueline connaissent une belle évolution. Et a contrario, on a l’impression que Kimmy est la seule à ne pas changer, ce qui est assez dommage quand on voit le chemin parcouru par les autres protagonistes. Même les personnages secondaires sont très bien écrits et ont des personnalités très originales.

Cette série est drôle à souhait, l’actrice qui joue Kimmy a une palette d’expressions vraiment large et arrive à nous faire des grimaces incroyables. Elle et Titus sont délicieusement kitsh. De par leurs styles vestimentaires très coloré et semblable à une diva pour Titus, que par leurs passes temps (ce dernier faisant la collection de barbies). De ce fait, on a un univers assez éclatant, empreint de l’innocence des personnages.

La bande son est génial, le générique est juste magique, je ne peux pas m’empêcher de le chanter à chaque épisode. Nous avons le droit aussi à des chansons de Titus, qui sont souvent drôles (Peeno Noir est juste magistrale, même si elle ne veut rien dire), et font souvent référence à la pop culture américaine.

Sous couvert de l’humour, Unbreakable Kimmy Schmidt est une série qui dénonce beaucoup de choses en utilisant beaucoup l’exagération et les stéréotypes (je ne pourrais en citer tellement y en a, mais il y a, entre autre, un regard très critique sur les sectes et le racisme envers les amérindiens).

En résumé, c’est une série que j’aime bien et que je conseille. Elle se regarde facilement, on rigole bien, et les petites intrigues sont simples et sans prise de tête. Même si, par certains côtés, elle mène quand même à réfléchir.

En bonus, le générique du premier épisode d’Unbreakable Kimmy Schmidt ! (Qui est, pour mon plus grand malheur, raccourcis dans les épisodes suivant.)

Big Hugs !

Neomisan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s